MÈRE DE TOUS

[MADRE DI TUTTI]

Une lettre et un tableau du 1544

 

 

Pendant l'été 1998 j'étais à la recherche d'un sujet pour mon nouveau roman. Un jour j'ai rencontré par hasard quelqu'un de ma famille qui, entre-temps, était devenu antiquaire. Il m'invita visiter son magasin, et moi bien volontiers, je consentis. Quand je vis le tableau de Novazio, je ne pouvais pas m'imaginer que j'en tirerais une histoire, parce que souvent les choses et les individus qui vont devenir importants dans notre vie peuvent nous paraître anonymes et étrangers à une première rencontre. Je me souviens de l'avoir déplacé pour mieux l'observer, faisant attention de ne pas me blesser avec les clous rouillés qui sortaient de son châssis déglingué. L'image aussi était largement endommagée; toutefois la date, 1544, et le prix avantageux auquel on me l'avait offert m'ont poussé à l'acheter. Je le confiai tout de suite au restaurateur Massimo Facchini, qui derrière un barreau du châssis trouva une lettre autographe du peintre, que je fis ensuite authentifier par Brody Neuenschwander, calligraphe de renommée internationale. Ce fut le contenu de cette lettre qui me suggéra de donner le titre Mère de tous [Madre di tutti] au tableau. Je suis sûr que les visiteurs en resteront étonnés, comme moi je l'étais et je continue de l'être.

les détails

Les photos du tableau ont été prises par Damiano Morandini.

Contatore visite

 

 © 2003-2016 Stefano Marcelli :: home :: il romanzo :: l'autore :: credits :: www.meso.it :: e-mail